Autres

Dubaï : 3 mois après notre arrivée

Ça va déjà faire trois mois que nous avons fait notre grand déménagement à Dubaï!

Comme je sais que vous aimez lire nos aventures à l’autre bout du monde (ou en tous cas à la moitié du bout du monde), voici quelques nouvelles!

La dernière fois que je vous racontais notre nouvelle vie, c’était 10 jours après notre arrivée (si vous avez loupé l’article, c’est par ICI).

Comment ça se passe pour nous depuis?

Déjà, niveau température, il fait beaucoup plus frais qu’en novembre, même la journée (il doit faire 18°C le soir et 25°C la journée), donc aucun soucis pour Totem de travailler toute une heure. Par contre niveau insectes, c’est toujours compliqué, si Totem ne met pas son chapeau anti-mouches pour sortir au paddock le matin, il a des insectes qui viennent le piquer à l’intérieur des oreilles et quand je le monte la journée, il y a énormément de mouches qui lui font prendre une démarche assez particulière car il ne les supporte absolument pas. Et j’ai beau mettre de l’anti-mouches, elles sont toujours là!

Totem armure
Totem et son armure

D’ailleurs ce sont des mouches qui piquent (mouches de sable), et sur les humains ça fait quelque chose de magnifique, attention, voilà les détails bien dégueux (je suis sympa, je ne vous met pas les photos): quand la mouche vient de piquer, ça gratte, ensuite il y a une cloque qui se forme (et dont du liquide sort, miam!) qui démange comme une piqûre de moustique. Ensuite après quelques jours une croute se forme et ça se termine en petit cercle décoloré sur la peau! Ah les joies des bestioles étrangères!

La première fois qu’il y en a une qui m’a piqué, j’ai pris le truc en photo et je l’ai envoyé directement à ma mère (qui est gynéco) car je pensais que c’était un grain de beauté qui était en train de muter, hypocondriaque, bonjour!

Autre sujet, nous avons changé de box! Totem n’est plus dans la partie avec des grillages mais il est dans les jolis boxes qui sont un peu plus grands, où les chevaux peuvent se sentir à travers les barres entre leurs boxes. Cela ne règle toujours pas notre problème de stress lié aux électrocuteurs à mouches (on en revient aux mouches..). Totem sursaute toujours à chaque fois!

Capture d’écran 2017-02-07 à 20.57.57

Changement de box veut aussi dire changement de groom. Notre nouveau groom est beaucoup moins présent que le précédent, je prépare Totem toute seule comme une grande et je le dé-selle aussi seule. Mon groom met Totem au paddock le matin de 6h à 10h et le brosse (d’ailleurs je me suis faite grondée la dernière fois car j’ai laissé Totem se rouler dans un manège au sol noir qui s’en va très difficilement des chevaux :/). Il fait mes cuirs et me lave mes tapis et bandes dans la machine à laver de la sellerie, si jamais j’ai besoin! C’est quand même un luxe auquel on s’habitue très vite…

16523934_10154031434601503_1690206145_o
Totem, juste avant de se rouler dans le sol cracra
16651454_10154031434556503_682114445_o
Pris sur le fait!

Dans notre nouveau barns, ce ne sont que des chevaux de proprios. On a une sellerie où tout est en commun et où rien n’est cadenassé. J’ai du faire un gros rangement dans mes affaires car j’avais trop de caisses (7 au total, je suis descendue à 4!).

La sellerie
La sellerie

On a commencé à découvrir les alentours en partant en balade, on a croisé des gazelles en liberté et des oryx! Pas encore de dromadaires, je dois vous avouer que j’ai un peu peur de la réaction de Totem quand il en verra un! On a aussi trouvé un lac artificiel où Totem a accepté de tremper ses sabots. J’ai hâte de me faire plus de copains à l’écuries pour pouvoir partir en balade avec eux et leurs chevaux!

Totem Dubaï
Totem et le lac artificiel

Dans notre club, il y a environ un concours par semaine (obstacle dans une carrière et dressage dans l’autre). Au niveau de l’obstacle il y a environ 4-5 épreuves, commençant à 60cm et montant jusqu’à 1m10. J’ai pour objectif de m’y inscrire mais pour ça il faut que je me ré-entraîne sérieusement à enchaîner et il faut que j’arrive à ne pas finir trop tard un lundi soir car le concours commence vers 17h, ce qui m’oblige à m’inscrire dans les plus hautes épreuves, le temps de faire la route, de préparer et de détendre Toty.

Assez souvent, il y a aussi des intervenants qui viennent donner des cours, je pense que la prochaine fois je vais m’y inscrire! Je n’arrive toujours pas à aller au cheval tous les jours car même si j’ai ma propre voiture, avec le boulot, ce n’est pas toujours facile.

La semaine dernière, il y a eu un CSI 3*, c’était sympa de voir son club se transformer pour l’occasion et de voir de beaux parcours dans la carrière où je monte d’habitude!

16650975_10154031347456503_220696361_o
CSI 3* Dubaï

Après le CSI, ils ont laissé l’arche qui séparait le paddock du parcours, on a été prendre une photo souvenir avec Totem, on était fiers comme des crottes :

16523867_10154031347431503_830654660_o
Totem sous l’arche du CSI

Voilà pour les petites nouvelles des aventures de Totem et Juliette à Dubaï!

5 réflexions au sujet de « Dubaï : 3 mois après notre arrivée »

  1. Tu as l’air de t’éclater, c’est chouette !
    Personnellement, je ne sais pas si j’apprécierais le groom :/ Autant je serais contente de savoir que quelqu’un veille sur mon cheval, autant j’ai un gros défaut… Je suis hyper matérialiste, dans le sens où je tiens énormément à la moindre de mes affaires. Et z’aime pas prêter ^^ Du coup, savoir que quelqu’un tripote mes affaires (même mon filet décath’), même pour les entretenir, je ne sais pas si ça me plairait…
    Quand je pense que je n’ai jamais prêté le moindre vêtement, même pas à ma meilleure amie !

    Sinon je suis pressée de voir la suite de vos aventures à Dubaï ! Tu nous tiendras au courant d’un éventuel cours avec un intervenant, et de tes exploits en concours (CSI 3* bien sûr :p)

  2. Je pense que ça doit être la première fois que je commente mais j’adore lire tes aventures à Dubaï ! Et ton écurie et l’organisation sur place est juste… ouf ! Tout est tellement luxueux, beau, propre…. On a du mal à croire que le commun des mortels (enfin, les cavaliers autres que de Grand Prix) puisse avoir accès à un si bel endroit !

    Et puis avoir son propre groom !! Petite question: c’est comme ça pour tout le monde ? Ou tu payes pour avoir ce service ? Et d’ailleurs (question indiscrète), ça coûte combien d’avoir son cheval dans un tel lieu ?

  3. Je viens de lire tes 2 articles sur Dubai et c’est juste trop fou! Le groom qui s’occupe de ton cheval comme si tu étais Kevin Staut.
    J’ai hâte que tu nous en dises un peu plus sur tes aventures 😉

Les commentaires sont fermés.